Nos 2 cliniques
vétérinaires

Nous sommes ravis de pouvoir vous accueillir dans l'une de nos structures. Soucieux du bien-être et de la santé de vos animaux nous avons à coeur de répondre aux besoins et attentes de chacun de nos clients.

Clinique vétérinaire
des Epenottes

63 avenue du Maréchal de
Lattre de Tassigny
39100 Dole

Tél. 03 84 82 09 70
Fax. 03 84 82 30 99

Horaires d’ouverture :
8h30-12h et 14h-19h du lundi au vendredi
8h-12h et 14h-16h le samedi

Contact pour urgences : 06 07 08 13 98
Service de garde : 24h/24 et 7j/7

Clinique vétérinaire
des Trois Rivières

23 Route de Longwy
39120 Chaussin

Tel/Fax : 03 84 81 81 25

Horaires d’ouverture :
8h30-12h et 14h-19h du lundi au vendredi
8h-12h le samedi

Contact pour urgences : 06 07 08 13 98
Service de garde : 24h/24 et 7j/7

Notre équipe de vétérinaire
Une équipe jeune et dynamique

Docteurs vétérinaires associés
Dr Dewaele
Dr Dewaele Thevenet
Dr Dunand
Docteurs vétérinaires salariés
Dr Desruelles
Dr Chapron
Dr Fleck
Dr Ducrocq

Des prestations de qualité
et du matériel de pointe

Médecine

Diagnostic et traitement non chirurgical des maladies. La médecine préventive, discipline qui consiste à préserver l'état de bonne santé de votre animal tout au long de sa vie, trouve toute sa place au sein de nos structures.

Ophtalmologie

Réalisation d’examen complémentaire pour le diagnostic de maladies et d’atteinte oculaire. Le traitement peut être d’ordre chirurgical.

Imagerie

Aide précieuse au diagnostic en médecine vétérinaire, nos 2 cliniques sont équipées d'un matériel récent et de pointe en radiologie numérique, échographie abdominale et cardiaque (doppler) et endoscopie.

Chirurgie

2 grands types de chirurgie sont réalisées au sein de nos structures: les chirurgies orthopédiques (atteinte des fonctions locomotrices) et les chirurgies des tissus mous (digestive, thoracique, uro-génitale, cutanée, ORL...)

+

Suivre notre
actualité

Thème du mois

Autrement appelé congestion cérébrale, le coup de chaleur est lié à un œdème cérébral consécutif à une défaillance des mécanismes de régulation de la température interne. Il s’agit d’une affection grave, brutale...

Actualités

Devant le nombre de parasites et leurs effets sur nos animaux, il est préférable de prévenir avant l’infestation.
 
 

Comment prévenir une infestation ?

Le meilleur moyen de prévenir une infestation de puces est de traiter votre animal avec un antiparasitaire adapté tous les mois de l’année. En effet, les larves de puces présentes dans l’environnement peuvent reprendre leur cycle de développement en hiver quand le chauffage intérieur le leur permet. 
En ce qui concerne les tiques, la meilleure prévention est d’associer un antiparasitaire et une surveillance à chaque retour de balade ! Le petit crochet O’Tom fait des merveilles pour enlever facilement et sans danger les tiques de votre chien ou votre chat.
 

 
Quels risques ?

Certains prennent tout de même le risque de n’appliquer un antiparasitaire que les mois de l’été. Si leur chien ou leur chat présente des puces, il faudra alors traiter leur animal mais aussi leur habitation.  Leur élimination peut être difficile. De plus, un animal allergique peut nécessiter un traitement médical après une seule piqûre. Les coûts sont donc beaucoup plus importants !
A choisir, préférez-vous traiter votre animal tous les mois de l’année pour ne pas avoir de soucis ou risquer une infestation de toute votre maison et des lésions de grattage sur votre animal pour un prix équivalent voire plus important ?
Les tiques, elles, peuvent transmettre des maladies graves aux chiens : piroplasmose et maladie de Lyme notamment. La vie du chien peut être en jeu !
 
 

Et les parasites internes ?

La prévention passe ici par une vermifugation tous les 3 mois. Cela permet une meilleure immunité mais également d’éviter des troubles digestifs, respiratoires ou encore cutanés. 
 A savoir : chez les jeunes, la vermifugation se fait tous les mois jusqu’à 6 mois. Il faut traiter tout au long de l’année. Sachez aussi que certains vers digestifs peuvent être transmis par les puces lorsque l’animal se mordille pour se gratter et avale un de ces insectes. 
 
 

Quel traitement choisir ?

Que vous viviez dans le sud de la France, que votre animal chasse beaucoup, qu’il soit allergique…, nous pourrons adapter l’antiparasitaire externe mais aussi interne en tenant compte des risques auxquels il est exposé. La meilleure solution reste donc de profiter d’une consultation de routine pour mettre en place un programme de prévention ou, tout simplement, de passer à l’accueil de la clinique afin que nous puissions vous conseiller. Vous l’aurez compris, pour éviter toute petite bête chez vous et sur votre animal, il faut agir en prévention !